Partager la page par email
Ajouter la page à vos favoris
Envoyer l'adresse de la page sur Twitter
Partager la page sur Facebook
Partager
Une question ? Appelez-nous au : 01.40.09.10.70

mon SIMULATEUR D'AUBE.com 

Tous les simulateurs d'aube pour des matins heureux...ou la luminothérapie au quotidien






Vos achats sur ce site sont sécurisés par La Poste / Scellius / Paypal
0
article
0.00 € T.T.C.
Votre panier
Recherche produits Recherche avancée

    4 principes pour optimiser son environnement pour la nuit

    1.Pensez à l’isolation phonique
    Le bruit est une cause classique de perturbation transitoire du sommeil.
    Toutefois la sensibilité au bruit varie largement d’un individu à l’autre.
    Il n’est pas rare dans un couple que l’un des conjoints soit réveillé par un orage
    tandis que l’autre ne l’entende pas.
    Un bruit peut ne pas réveiller le sujet, mais néanmoins retentir sur la qualité de
    son sommeil et entrainer une somnolence ou de la fatigue le lendemain.
    Se protéger du bruit est toujours à conseiller.
    L’utilisation de boule quiès peut-être bénéfique chez certains sujets mais mal
    supportés par d’autres.

    2.Evitez les températures extrêmes
    Une température ambiante inadéquate peut-être la cause d’un mauvais sommeil.
    La température idéale de la chambre à coucher se situe entre 18 et 22°.
    Comme dans le cas du bruit, il existe une variation interindividuelle importante
    de la sensibilité aux variations de la température.
    Lorsqu’il fait trop chaud ou trop froid, les réveils nocturnes se mulitiplient,
    le temps de sommeil  paradoxal se réduit , le sommeil est agité et considérablement
    réduit car les éveils sont nombreux.
    Il n’existe pas de traitement spécifique des troubles du sommeil en rapport
    avec le froid et le chaud, si ce n’est d’abaisser la température ambiante
    ou d’augmenter la température dans le lit avec des couvertures.
    Il est conseillé de dormir avec des chaussettes.

    3.Controlez la luminosité de votre chambre
    Même les yeux fermés, nous sommes sensibles aux sources de lumière
    qui nous environnent.
    Il est donc recommandé de baisser les éclairages au cours de la soirée,
    de ne pas s’exposer à des lumières trop élevées et d ‘éteindre
    la lumière au moment du coucher.
    Ensuite il faut au maximum favoriser l’obscurité dans la chambre,
    en fermant les volets, les stores et en doublant les rideaux avec un tissu
    au pouvoir occultant disposé vers l’extérieur.
    En cas d’hypersensibilité à la lumière, le mieux est de se procurer
    un masque anti-lumière (lunettes d’avion) composé de fibres naturelles
    coton ou satin que l’on maintient grâce à un large élastique réglable.
    Les appareils électriques comme la chaine hi-fi ou le radio réveil
    constituent des sources de lumière parasite,
    il faut donc les bannir de la chambre.  

     4.Bien choisir son lit
    D’après une étude effectuée,7% des sujets se plaignant de mal dormir
    rapportaient leur mauvais sommeil à un matelas inconfortable.
    On sait aussi que certains sujets dorment mieux sur un matelas dur
    et d’autres sur un matelas mou.
    Si vous utilisez des oreillers, sachez qu’il existe des oreillers ergonomiques
    dont la forme anatomique maintient la nuque
    et les cervicales ce qui évite des mauvaises positions.

    Voir les essentiels pour bien dormir

    Simulateur d'aube Lumie 300, Simulateur d'aube Lumie 200, Simulateur d'aube Lumie 30,
    Simulateur d'aube Lumie 150, Simulateur d'aube Lumie 100, Simulateur d'aube Lumie 50,
    Simulateur d'aube Aurora Sunrise SRS 100, Simulateur d'aube Aurora Sunrise SRS 250,

     Voir notre comparatif des simulateurs d'aube