Clicky
Partager la page par email
Ajouter la page à vos favoris
Envoyer l'adresse de la page sur Twitter
Partager la page sur Facebook
Partager
Une question ? Appelez-nous au : 01.40.09.10.70

mon SIMULATEUR D'AUBE.com 

Tous les simulateurs d'aube pour des matins heureux...ou la luminothérapie au quotidien






Vos achats sur ce site sont sécurisés par La Poste / Scellius / Paypal
0
article
0.00 € T.T.C.
Votre panier
Recherche produits Recherche avancée

    Luminothérapie et phases du sommeil

    Couche tard  ou lève-tôt ?


    Un des spécialistes sur le rythme circadien du sommeil observa qu’une lumière artificielle importante
    était capable de décaler les cycles du sommeil
    , de les retarder ou les avancer, en fonction de l’heure d’exposition.

    Chaque personne a un cycle circadien du sommeil qui lui est personnel et qui peut-être considéré comme normal,
    bien qu’il existe des variations très importantes dans la population.

    Certaines personnes ne souffrent pas de dépression saisonnière , mais sont vraiment décalées avec leurs rythmes circadiens
    ou avec la culture dans laquelle ils doivent vivre et travailler. Aussi, ces gens là doivent se recaler dans un autre schéma de sommeil.

    Ces conditions particulières sont connues en tant que syndrome de phase retardé du sommeil (SPRS)
    rencontrés parmi » les oiseaux de nuit », les couche-tard

    ou le syndrome de phase avancé du sommeil (SPAS)chez les personnes qui se lèvent tôt.

    Les deux ont été traité avec succès avec la chronotherapie associée à la luminothérapie.

    Le SPRS est caractérisé par une impossibilité de se coucher à une heure raisonnable
    avec pour conséquence d’être fatigué le matin qui suit.
    Le SPRS a été modifié en décalant progressivement le sommeil d’1heure à 2 heures
    pendant quelques jours jusqu’à ce que l’heure exacte du coucher fut établi.
    Ce changement de phase semble être conservé pendant une période significative après
    le traitement initial, bien que de nombreuse personnes continuent
    les séances de luminotherapie afin de se rendre à leur travail frais et dispos.

    Cette découverte à un potentiel énorme d’application auprès des adolescents.
    De nombreuses études ont montré que beaucoup de jeunes qui se plaignent de ne pouvoir
    se lever le matin à l’heure pour aller à l’école et qui se plaignent de problèmes de concentration
    ont le SPRS et répondent très bien au traitement par la luminotherapie.

    Par contre, il est notoire que les personnes agées s’endorment plus tôt et dorment moins,
    plus elles avancent en age.
    Les dernières recherches indiquent que la population des personnes agées ne récupère pas assez
    pendant ce cycle raccourci du sommeil et peuvent souffrir du SPAS.

    Pour eux, l’exposition à une lumière forte le soir peut reculer le début du sommeil
    et ainsi leur permettre d’avoir une nuit plus longue et plus récupératrice.

    Dans notre monde industriel moderne, la production peut tourner 24 heures par jour.
    Le travail posté et les interruptions que cela cause dans les rythmes naturels circadiens du corps
    ont des répercutions dramatiques, non seulement pour le confort des employés
    mais aussi pour les employeurs avec un risque accru d’accidents du travail.

    La fatigue et les interruptions du rythme circadien sont les principaux sujets de recherche
    dans les domaines aussi variés que l'aviation, les hopitaux, les usines et beaucoup d’autres domaines
    où la vigilance est une question de vie ou de mort.